Texte : Plutôt la barbarie que l’ennui – de Marie Cantos

ba2Au commencement, il y a l’ennui. Celui des dimanches après-midis et des conversations d’adultes. Un ennui presqu’enfantin, sans fond, sans fin. Et de cet ennui, le geste. Irrépressible. Mécanique.

Je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts, prévient-elle en 2000 (Jeune Création). L’installation, réalisée à partir de gants en latex noués ensemble, toujours de la même manière, avec le même mouvement, dans le même sens, inscrit déjà la répétition jusqu’à l’épuisement au cœur du processus créatif. A ce moment-là, le dessin est présent, très présent, quotidien et obsessionnel même, mais il reste encore enfermé dans les (très nombreux) carnets que Nathalie Tacheau remplit. En 2008, l’artiste commence à extraire de ces carnets des croquis rehaussés au feutre, à l’aquarelle, à l’encre de Chine. Le biomorphisme des formes rondes et ovoïdes évoque des coupes anatomiques observées au microscope. Des figures récurrentes se détachent peu à peu de ces espaces flottants. Les motifs se répètent, noircissant vêtements et chevelures. Les yeux se cernent à force de repasser dessus. Des yeux au beurre noir, presque (Carnet, 2011 ; ou encore : Sans titre, 2011). Des dentelles de traits recouvrent tout ou partie des compositions (ce que l’on retrouve aujourd’hui dans L’Oiseau, 2012, ou Nuer, 2013) et se noient à leur tour sous l’humeur aqueuse de l’aquarelle ou de l’encre de Chine (de même, aujourd’hui : Enfance à reculons, 2012). La peinture apparaît dans ces dessins, parfois très colorés, que l’artiste maroufle désormais sur de petites toiles carrées de vingt centimètres de côté. Et très vite, en 2011, elle change d’échelle et investit le grand format, sur toile ou sur papier. (suite…)

Exposition « Intimenta » sur une proposition de Paul-Armand Gette.

 

Réflexion collective autour de la place de l’intime dans la création
artistique actuelle face au monumentalisme ambiant.

Vernissage samedi 16 mai à la Galerie Une Poussière dans l’Oeil
17 bis chemin des vieux arbres 59650 Villeneuve d’Ascq
Exposition du samedi 16 mai au samedi 4 juillet 2015
mercredi, vendredi, samedi de 15h 18h30
ou sur rendez-vous 06 09 96 71 47

10347408_1544446612459506_5856574912212876149_n

Avec : Martine Aballea – Godeleine Auger – Halldor Asgeirsson – Marie-Paules Barges – Tamina Beausoleil – Sylvie Bonnot – Katia Bourdarel -Nathalex Callay – Patricyan – Enna Chaton – Claudie Dadu – Paola Daniele – Mylène Duc – Paul-Armand Gette – Cécile Hesse & Gaël Romier – Cécile Hug – Françoise Janicot – Gudny Kristmannsdottir – Cendres Sandrine Emmanuelle Lavy – Perrine Le Querrec – Claude Lévêque – Anne-Sophie Maignant – Théodora Marcadé – Annette Messager – Camille Moravia – Tuula Närhinen – Beatrice Oettinger – Aline Part – Philippe Perrin – Ghislaine Portalis – Béatrice Rilos – Frédéric Fred Sallaz – Nathalie Tacheau – Olga Theuriet – Niele Toroni – Didier Trenet – Jacques Zadig

www.galerie-labelleepoque.fr

 

Hommage à Bernard Point

http://www.haut-pave.org/galerie/wp-content/uploads/2015/04/Bernard-Point-photo-dEric-Mieszezak-1.jpg

Olivier ALIBERT – Samuel ALIGAND – Erwan BALLAN – Nathalie BOROWSKI – Aurélie BRAME – Michèle CIRÈS – Christine CROZAT – Frédéric DAVIAU – Ayako DAVID-KAWAUCHI – Dominique DE BEIR – Anne DEGUELLE – Agnès FOIRET – Fabienne GASTON-DREYFUS – Marine JOATTON – Corinne LAROCHE – Christian LEFÈVRE – Konrad LODER – Frédéric MAGNAN – Christine MAIGNE – Caroline MOLUSSON – Martine MOUGIN – Laurence NICOLA – Hiroko PALMER – Pascal PESEZ – RAMSA – Lydie RÉGNIER – Philippe RICHARD – Hubert RIVEY – Emmanuel RIVIÈRE – Baptiste ROUX – François SCHMITT – Régis SÉNÈQUE – Soizic STOKVIS –  Nathalie TACHEAU – Catherine VIOLLET – Brankica ZILOVIC

 

 

 

 

 

 

Galerie du Haut Pavé

Exposition du 12 au 27 mai 2015

Vernissage mardi 12 mai de 18h à 21h

Salo III – Salon du dessin érotique – vernissage le samedi 11 avril à partir de 17h

Exposition dessin…

C’est tout près de Charleroi en Belgique et c’est demain !

Exposition Dessin…
Avec Christian Grenier, Elisabeth Kibonge, Manuel Schuppisser, Nathalie Tacheau, Josepha de Vautibault.

Vernissage dimanche 21 à partir de 15h.
Intérieur privé 2 rue de l’Eglise Mont-sur-Marchienne !

lapin